Tension locative : un facteur à ne pas négliger pour son investissement

À ne pas manquer

Mention sous offre d’achat : à quoi ça correspond ?

Si vous consultez les bandes d’annonces immobilières, vous avez eu à constater la fameuse mention « sous offre ». Vous vous demandez sûrement à quoi correspond...

Mycitya immobilier, se connecter au syndic de copropriété

Citya Immobilier est un groupe français créé par Philippe Briand en 1990. Cette agence immobilière a été déployée sur toute l'étendue du territoire français...

Comment acheter une maison abandonnée ? Nos conseils

Un bien immobilier abandonné est en état de ruine une maison car il est négligé par son propriétaire depuis plusieurs années. Ce type de...

Choisir la couleur de façade de votre maison, on vous dit tout !

La façade de votre maison n’est plus aussi reluisante comme avant au fil du temps et face aux intempéries. Les teintes que vous avez choisies...

Geofoncier, le portail sur l’information foncière et les cadastres

Géofoncier est une plateforme créée en 2010. Il permet de consulter les informations foncières obtenues par les géomètres. Cette plateforme vous donne accès à...

La tension locative est la différence entre l’offre immobilière et la demande de locations dans une région déterminée. C’est un indicateur avéré, dont dépend la réussite d’un projet de locations immobilières.

Elle vous donne une estimation sur la rentabilité ou non du projet. Cela vous permet d’éviter une vacance locative, c’est-à-dire l’absence de locataire dans une résidence définie pendant une longue période.

En analysant la tension locative, on est certain d’avoir un retour sur investissement, autrement dit de tirer profit de son investissement.

Il existe des astuces pour mesurer la tension locative d’une région donnée. Vous pourrez utiliser les outils de mesure spécifiques tels que le tensiomètre locatif ou l’indicateur de tension immobilière.

En dehors de cette option, vous pouvez vous rendre dans une agence immobilière pour demander de l’aide. Aller sur internet et consulter le baromètre du marché immobilier est aussi une pratique courante.

Tension locative : Comprendre le principe de zone tendue et de zone peu tendue

La tension locative donne des détails sur l’offre et la demande en location immobilière dans une région déterminée. Il faut tenir compte de cet indice avant de construire ou d’acheter un bien dans une région dans le but de le faire louer après.

On parle de tension locative tendue ou peu tendue.

Dans les villes surpeuplées où la pression démographique est élevée, on parle de tension tendue. Il est économiquement rentable de faire de la location dans ces régions. Il s’agit de zones estudiantines et des zones caractérisées par une forte concentration d’entreprise. Ce sont dans ces zones que la location immobilière est fortement recommandée.

Une zone peu tendue est une région où la demande en bien immobilier est plus faible. Ces régions ne présentent pas de bonnes opportunités pour un investissement immobilier. En tenant compte de cet indicateur avec ces diverses implications, vous avez plus de chances de réussir votre projet en location immobilière.

signature de contrat immobilier

Pourquoi est-il important de mesurer la tension locative avant d’investir dans l’immobilier ?

Avant de lancer un projet, il est important d’étudier les forces, faiblesses, les opportunités et les menaces en jeu. La mesure de la tension locative vous permet de connaître ces éléments avant de réaliser votre projet d’investissement en immobilier.

En mesurant la tension locative d’une zone avant d’investir, vous pourrez échapper aux périodes de vacances locatives. C’est l’absence de locataire dans votre chambre, dans votre appartement, ou dans votre maison sur une longue période.

La mesure de la tension locative vous permet d’identifier ces carences auparavant. Cela vous évite un mauvais investissement, et vous protège d’une débâcle financière à la longue.

Dans le pire des cas, s’il s’agit d’un prêt immobilier contracté, vous risquez d’accumuler un retard considérable dans le paiement de vos redevances.

La mesure de la tension locative vous permet d’augmenter la rentabilité de votre bien immobilier et cela n’arrivera jamais que votre bien soit vide.

Tension locative : les principes élémentaires à ne pas négliger

La tension locative est une stratégie d’aide à la prise de décision sur l’importance d’investir ou non dans une localité donnée en matière de biens immobiliers. Pour la réussir, vous devrez prendre en considération les principes d’études qui doivent être respectés à la lettre.

Des indices doivent être pris en compte.

Il y a :

  • La situation géographique du bien (ville peuplée, zone portuaire, zone résidentielle, etc.) ;
  • Le taux d’attractivité de la région (infrastructure, écoles, universités) ;
  • L’évolution des données démographiques (le taux de natalité, l’âge moyen de la population).

Dans une grande ville où vous avez un petit nombre de biens immobiliers en location, il s’agit d’une opportunité d’investissement à saisir. Avec des logements de niveau standard, vous êtes sûre de faire un bon chiffre d’affaires.

Si vous vous trouvez dans une ville où l’offre en location est forte, vous devrez relever la qualité de vos locations immobilières pour en tirer du profit.

Au niveau des petites villes, avec un nombre réduit de biens en location, le risque de vacances locatives est réduit. Vous devrez explorer ce marché avec un esprit avisé.

Quelques astuces pour mesurer la tension locative d’une zone donnée

Avant de vous décider, il faut mesurer la tension locative de la zone en étude. Il existe de nombreuses ressources disponibles pour mesurer cette tension locative d’une zone donnée.

Utiliser les outils de mesure spécifiques

Des outils spécifiques ont été mis en place pour connaître la tension locative d’une région. On a le tensiomètre locatif de Locservice. Pour ce faire, il faut entrer le code postal de la zone où le bien se trouve, et le type de ce bien locatif.

Vous aurez une analyse complète de la zone choisie. On arrive à trouver facilement le bien et on connaît le budget que proposent les autres locataires. Si vous avez une estimation de la tension locative du bien, vous n’avez plus qu’à prendre la décision.

À part cet outil, on peut utiliser la tension immobilière de maeilleursagents.com ou le simulateur des zones tendues. Les données de l’institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) peuvent aussi vous aider.

Demander l’aide d’une agence immobilière

Les agences immobilières sont des professionnels en la matière. Elles peuvent donner les réponses aux questions, qui se rapportent à la gestion de biens immobiliers.

Elles détiennent les informations nécessaires, qui peuvent vous aider à connaître la tension locative d’une zone cible. Il vous suffit de vous rapprocher de l’agence et d’exposer votre préoccupation.

Ce serait un avantage de choisir une structure, qui soit vraiment réputée dans le domaine. Avec ses expériences, elle pourra vous fournir les informations utiles sur le taux de location et sur la concurrence.

En sollicitant l’aide d’une agence immobilière, il est possible que le service soit payant. Par ce processus, vous êtes certains de la qualité des données recueillies.

Consulter le baromètre du marché immobilier sur internet

L’outil internet vous permet de connaître la tension locative d’une région. Il existe des sites et des blogs, qui ont établi la tension locative d’une localité.

En procédant à une recherche sur le web, vous serez en possession de ces informations. Vous aurez un aperçu sur les villes, les quartiers, et les régions les plus tendues (forte demande en bien locative).

Cela vous aide à fixer l’emplacement idéal pour votre bien immobilier. Cette stratégie est limitée puisque vous ne trouverez pas de données sur l’ensemble des régions.

Vous obtiendrez des données plus valides, en combinant à la fois différentes astuces pour la même tension locative.

Couple qui étudie un dossier

Analyser les données de la loi Alur pour connaître la tension locative

La loi Alur reste la référence sur les questions relatives à la gestion des biens immobiliers. Son objectif est de réguler le marché immobilier tout en favorisant l’accès aux logements. Au cours de son adoption, des travaux ont été menés sur la délimitation des zones tendues.

Ces travaux se sont spécifiés sur les zones, qui disposent d’une population de plus de 50000 habitants. Vous aurez droit à une diversité d’informations que vous devrez analyser pour vous décider.

Depuis la mise en place de loi Alur, les villes tendues sont listées. On n’a qu’à choisir la destination, qui cadre le mieux avec ses inspirations, et pour y installer son projet immobilier.

Il faut tenir compte des enjeux financiers, tel le prix moyen de la location appliquée dans la zone. En cas de difficultés, il faut recourir à l’expertise d’un professionnel du domaine.

Plus d'articles

Articles récents

Tout savoir sur l’espace client Myfoncia

Foncia est un groupe immobilier français spécialisé dans la gestion de biens résidentiels. Le groupe propose de nombreux services pour accompagner les clients dans...

Quel est le rôle du conseiller en immobilier ?

Ces dernières années, le marché immobilier est en plein essor. Selon des rapports récents, la valeur de tous les types de biens est en...

Le métier de chasseur de l’immobilier, c’est quoi ?

Lorsqu'il s'agit de trouver un nouvel endroit où vivre, beaucoup de gens pensent que les agents immobiliers sont les professionnels à consulter. Cependant, il...

Vendre en viager sans l’accord des héritiers, est-ce possible ?

La vente en viager est un excellent moyen pour maintenir son niveau de vie même à la retraite grâce à son système de rente...

Titre de propriété : comment l’obtenir ? Exemple

Si vous achetez un bien, il est nécessaire d'obtenir le titre de propriété. Ce dernier est un document écrit et signé par un notaire...

Pin It on Pinterest